Zoom sur la guêpe poliste : un hyménoptère au nid hors du commun

Les guêpes polistes regroupent une multitude d’espèces d’hyménoptères. Mais les piqûres de certaines espèces de ce groupe sont particulièrement douloureuses contrairement à d’autres. À travers cet article, je vous propose de faire un zoom sur la guêpe poliste, son allure, son alimentation et son mode de vie afin que vous puissiez en savoir plus sur elle et afin de la reconnaitre plus facilement. Allons-y !

Description de la guêpe poliste

Le terme de guêpe poliste regroupe en réalité plusieurs espèces et non une seule. Parmi elles, on dénombre sur le globe environ 300 espèces et sous-espèces. Elles sont surnommées couramment les polistes dans le langage français pour écourter leur titre.

Leur apparence est commune, comme toutes les autres guêpes, elles sont jaune et noir avec un abdomen resserré au niveau de la taille. Lorsqu’elles volent, leurs longues pattes arrière pendent dans le vide et leur vol est bruyant. Elles mesurent généralement entre 1,4 cm et 1,6 cm.

Leur alimentation

Les guêpes polistes sont des insectes omnivores. Elles peuvent se nourrir aussi bien de végétaux que de matières animales : larves, cadavres d’insectes ou d’animaux, nectar, fruits, etc. Mais le mets dont elles raffolent tout particulièrement, ce sont les chenilles !

Leur mode de vie

Les guêpes polistes sont des guêpes sociales qui vivent en colonie. Il arrive même parfois que les reines fondatrices vivent en cohabitation avec d’autres reines voisines ou qu’elles s’installent dans le nid d’une autre. Mais hormis cette différence de taille avec d’autres hyménoptères, le mode de vie de la guêpe poliste est assez commun à ceux des autres. Lorsqu’arrive le printemps, une reine fondatrice construit un nid dans lequel elle pond ses œufs. Elle nourrit ensuite ses larves avec des insectes ou des restes de viande qu’elle a déjà mâchés. Environ 60 jours après avoir fondé sa colonie, la reine délègue la fécondation et le travail du nid à ses ouvrières. Lorsqu’arrive l’hiver les ouvrières et mâles meurent, mais quelques femelles fécondes et reines survivent en trouvant un abri qui pourront les protéger jusqu’au printemps prochain.

Comment reconnaitre une guêpe poliste ?

Une différence notable permet d’identifier les guêpes polistes des autres espèces de guêpes comme la guêpe commune, et cette différence, c’est leur nid ! En effet, contrairement aux autres espèces de guêpes et aux frelons, les guêpes polistes construisent des nids qui n’ont pas d’enveloppe autour de ceux-ci. Leur nid aux alvéoles visibles et en forme de parapluie est souvent formé en une demi-sphère orientée tête en bas. La taille de leur nid est souvent égale à la taille d’une main déployée et peut accueillir jusqu’à 200 guêpes. Vous pourrez désormais facilement distinguer un nid de guêpes polistes quand vous en verrez un !

Comment réagir face à un nid de polistes ?

Ces guêpes sont des aides précieuses pour les amoureux des jardins, les cultivateurs et agriculteurs. Elles arrivent à réguler le nombre d’insectes qui pullulent en nombre et peuvent dévaster les cultures. Il vaut mieux donc privilégier un déplacement de nid plutôt qu’une destruction. N'hésitez pas à me contacter pour obtenir plus d’informations ou pour déplacer ou détruire un nid de guêpes polistes dans le Haut-Rhin ou le Territoire de Belfort. À bientôt !

Retour